En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
              Recherche Avancée                                             Mon compte

Fiche Livre

Téléchargez le livre :  Tracer/désirer - Le dessin d'enfant dans la cure psychanalytique

Tracer/désirer - Le dessin d'enfant dans la cure psychanalytique


Céline Masson
Hermann
Format : PDF
24,99



Extrait long     Lire un extrait
RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR
Les psychanalystes demandent fréquemment aux enfants, lors des séances, de dessiner. Les dessins constituent un support remarquable d’expression de l’inconscient : ils sont l’exposition graphique de la complexité psychique du jeune analysant. Ils reflètent en quelque sorte sa subjectivité, projetée – et sublimée – sur la surface du papier. Par ces représentations, les enfants parviennent à exprimer ce qu’ils ne parviendraient pas à dire, faute de mots pour le faire. Autant dire que les dessins d’enfant permettent l’ouverture d’un espace inédit où le désir se déploie, et où l’image inconsciente du corps se construit. Plus encore, les dessins participent pleinement de l’élaboration de la relation transférentielle. C’est pourquoi, lors d’une cure, l’acte même de dessiner prime sur le contenu du dessin. Il reviendra ensuite à l’analyste de traduire ces représentations, de les interpréter avec les mots que l’enfant emploie. Mais il faudra du temps à l’analyste pour apprendre à les lire, à les entendre, à les interpréter En paraphrasant Paul Klee, on pourrait dire que les dessins d’enfant n’ont pas à reproduire le visible mais à rendre visible.


Ceux qui ont été intéressés par Tracer/désirer - Le dessin d'enfant dans la cure psychanalytique ont aussi consulté :